French

Projet régional de Dialogue pour la Transhumance apaisée en Afrique de l’Ouest (PRODIATA)

Le Projet régional de Dialogue pour la Transhumance apaisée en Afrique de l’Ouest (PRODIATA) est mis en oeuvre pour opérationnaliser la composante 2 du Programme Régional de Dialogue et d'Investissement pour le Pastoralisme et la transhumance au Sahel et dans les pays côtiers d’Afrique de l’Ouest (PREDIP). Le PREDIP est conçu dans une approche régionale avec un objectif général de renforcer la contribution du pastoralisme et de la transhumance transfrontalière à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, au développement socioéconomique équitable et à l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest.
PRODIATA a pour objectif général de contribuer à long terme à faciliter une transhumance transfrontalière apaisée et à améliorer la nutrition des populations côtières et pastorales. L’objectif spécifique du projet est d’impliquer les acteurs locaux, nationaux et régionaux de la transhumance transfrontalière dans le dialogue et la bonne gouvernance des ressources et des espaces agro-sylvo-pastoraux en réduisant les risques de conflits et en améliorant la sécurité alimentaire. De façon spécifique, le projet viser à impliquer les acteurs locaux, nationaux et régionaux de la transhumance transfrontalière dans le dialogue et la bonne gouvernance des
ressources et des espaces agro-sylvo-pastoraux pour une réduction des risques de conflits et l’amélioration de la sécurité alimentaire. Read More...

Harande Outcome Mapping Report

The USAID-funded Harande program aims to sustainably improve the food, nutrition and income security of 179,690 vulnerable household members by 2020 in 193 communities of Youwarou, Tenenkou, Bandiagara and Douentza districts in the Mopti region. This area is located in the center of Mali and suffers from frequent drought and current conflict and political instability. The program is a Development Food Assistance Program (DFAP) and is implemented by a consortium of international NGOs, composed of CARE International (lead), Save the Children International (SCI), Helen Keller International (HKI) and two national NGOs, namely: YAGTU and Sahel Eco.

Starting from July 2019, the program set in motion a qualitative and participative approach known as « Outcome Mapping » through its M&E Team (Harande MEAL Team). This approach was favored because it allows adequate monitoring and also helps to assess the level of expected changes.

Upon completion of the implementation approach – which lasted for about 9 months – the Harande MEAL Team prepared this report based on information collected from community actors and beneficiaries of the program. Read More...

Cote d’Ivoire Rapid Gender Analysis COVID-19 May 2020

Pour la Côte d’ivoire, le COVID-19 présente un éventail de défis contextuels dans plusieurs villages et quartiers précaires de la capitale économique avec une population ayant des ressources limitées. Dans la plupart des villes de la Côte d’ivoire, l'accès à des services de santé de qualité, y compris les soins intensifs, est limité. Les Maladies Non transmissibles (MNT), les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires aigües et chroniques et la malnutrition représentent la principale cause de mortalité prématurée dans le pays. En outre, la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance sont particulièrement précaires en raison des modes de vie de semi-subsistance et de la forte dépendance du secteur informel pour les revenus.
Une flambée de COVID-19 en Côte d’Ivoire pourrait affecter de manière disproportionnée les femmes et les filles de plusieurs manières, y compris des effets néfastes sur leur éducation, la sécurité alimentaire et la nutrition, la santé, les moyens de subsistance et la protection. Les femmes sont les principales dispensatrices de soins dans la famille et sont des intervenants clés de première ligne en matière de soins de santé, ce qui les expose à un risque accru et à une exposition à l'infection. Les besoins en matière de santé maternelle et sexuelle, en matière de reproduction se poursuivent en cas d'urgence, mais risquent de ne pas être prioritaires. Le COVID-19 risque d'augmenter la charge de travail des femmes avec la fermeture des écoles parce que les enfants resteront à la maison. De plus, il existe un risque d'augmentation de la violence familiale dans les régions où les taux préexistants de violence à l'égard des femmes sont déjà très élevés.
Les rôles et les normes de genre des hommes doivent être pris en compte afin de garantir que les hommes sont correctement ciblés pour aider à réduire leur vulnérabilité à la maladie et à tirer parti de leurs rôles de leaders et de décideurs au foyer et dans la
communauté pour aider à prévenir la propagation de la maladie. Read More...

Les rêves des jeunes nigérien (nes) entre précarité, incertitude et Espoir

Au Niger, la Cellule d’Analyse des Politiques publiques et d’Évaluation de l’action Gouvernementale (CAPEG), a publié les résultats d’une étude d’envergure nationale pilotée par l’Unité Études et Recherche de la CAPEG. Cette étude sur les aspirations des jeunes a fait ressortir des points saillants qu’il faut nécessairement prendre au sérieux. Titre illustratif, il ressort clairement que les attentes des jeunes d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes que celles des jeunes d’antan. L’étude a fait ressortir des connaissances capitales sur les dynamiques de jeunesses au Niger. Les résultats de l’étude interpellent toutes les institutions en charge des questions de jeunesse donc dont CARE pour la mise en œuvre des recommandations clef. C’est pour marquer cette volonté et prouver avec Evidence que l’avenir de la jeunesse est un axe stratégique important pour CARE International qu’une collecte de données plus qualitative dont les cibles sont les jeunes a été lancée dans l’ensemble des pays de l’Afrique de l’Ouest. Les résultats des données et histoires recueillies confirme davantage plusieurs conclusions de l’étude conduite par le CAPEG notamment celle où il faut investir sur les jeunes. Pour paraphraser M. KOFI Annan, ancien Secrétaire général des Nations Unies qui disait : ‘’Personne ne nait bon citoyen ; aucune nation ne nait démocratique. Mais pour tous deux, il s’agit plutôt de processus en constante évolution. Les jeunes doivent être inclus dès leur naissance. Une société qui se coupe de sa jeunesse se coupe de sa source de vie et se condamne à mort’.’ Read More...

Market Systems Analysis: Alternative Economic Pathways for Adolescent Girls in Niger

Cette analyse de marché vise à donner un aperçu des sous-secteurs de la région de Zinder au Niger qui offrent des alternatives économiques viables et attrayantes à la procréation immédiate pour les adolescentes mariées. Grâce à l'utilisation initiale des cadres relatifs aux systèmes de développement des marchés, la recherche comprend une analyse documentaire, une analyse participative du sous- secteur et une recherche qualitative primaire à Zinder, se focalisant sur la schématisation des sous- secteurs priorisés, l'identification des opportunités et contraintes pour la performance globale des sous- secteurs, et pour la participation des femmes et des filles dans chaque sous-secteur. Read More...

Impact Socio-Economique du COVID-19 chez les Jeunes au Niger

Le COVID-19 est une maladie infectieuse découverte à Wuhan (Chine) en décembre 2019. Elle est transmise principalement d’une personne à une autre par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou par la bouche lorsqu’une personne malade tousse, éternue ou parle.

Le Niger ne fait pas exception des pays épargnés par le COVID-19. A cet effet, le Gouvernement s’est active à mettre en place avec l’appui des partenaires techniques et financiers des mesures pour lutter contre le virus . Ces mesures ont permis un contrôle efficace de la maladie. Parmi celle-ci, on peut citer la suspension ou limitation des passagers pour les transports en communs, le couvre-feu, l’isolement de la ville de Niamey etc.

Ces mesures bouleversent malheureusement tous les secteurs économiques. Selon le rapport publié par Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires, ces mesures auront un impact sur les dépenses des ménages:
• La mise en quarantaine et le couvre-feu pourraient augmenter de 30% les dépenses liées
à l’alimentation (hausse des prix) ;
• La réduction du temps de travail, la présence des enfants à la maison pourront occasionner
une augmentation de 10% des dépenses d’énergie et d’eau de 30% dans les centres urbains
• L’interdiction des cérémonies sociales (mariage, baptême, funérailles) pourrait faire baisser les dépense y afférentes de 30% dans les villes chef-lieu des régions et de 50%
dans celle de Niamey ;
• Les dépenses liées à la communication pourraient augmenter de 50% à Niamey et 20%
dans les autres centres urbains à cause du confinement (saturation des réseaux);

Les dépenses des ménages liées principalement à l’hygiène corporelle et équipements sanitaires pourront augmenter de 50% en milieu urbain et 10% en milieu rural.

C’est dans ce cadre que Youth Tea, un laboratoire pilote initié par CARE International au Niger a décidé de conduire une analyse sur l’impact socio-économique du coronavirus sur les jeunes filles et garçons en milieu urbain et rural (Communes de Niamey et de Bermo). Read More...

Rapid Gender Analysis CARE Morocco (English, French)

This analysis is based on a qualitative survey carried out in the field with the various beneficiaries of CARE Morocco's projects. A questionnaire was developed for the occasion and completed through phone calls by the field teams in different intervention areas of CIM. It should be noted that the survey did not focus on a large number of respondents, but rather on qualitative responses with the leaders of CARE Morocco beneficiary groups such as Village Savings and Loans Associations, cooperatives, educators from the education sector, and other partner associations at the local level. Secondary data were also drawn from various national reports and studies, in particular those conducted by the High Commission for Planning and the National Observatory for Human Development. Read More...

Analyse Rapide Genre pour COVID-19 Cameroun Mai 2020

Les effets nuisibles induits de cette pandemie affectent plusieurs secteurs et touchent différemment les filles, les garçons, les femmes et les hommes.Ces effets sont perceptibles sur le plan psychologique, sanitaire, economique et social. Globalement, les popluations les plus impactées sont les ménages pauvres en milieu urbain dépendant du secteur informel. Du fait de leur rôle d’encadrement et de soins à la famille, les femmes et les filles sont fortement impliquées dans la sphère sanitaire. Nombre d’entre elles sont sages-femmes, infirmières, aides-soignantes ou agentes de santé communautaires, des rôles qui les placent en première ligne et les exposent à la pandémie. La fermeture des écoles augmente la charge du travail domestique, qui leur incombe habituellement ; les restrictions des déplacements affectent les secteurs des services et du travail informel, dans lesquels elles constituent la majorité de la main-d’oeuvre ; et les tensions qui les accompagnent a aussi augmenté les violences conjugales et d’autres formes de violence basée sur le genre.
Bien que les femmes et les filles soient les plus impactées par cette pandémie au Cameroun, leur manque de leadership leur faible implication dans les sphères de prise de décision au niveau du ménage et dans la communauté fait en sorte qu’elles sont quasiment exclus des comités de gestion de crise. Read More...

Analyse Rapide Genre pour COVID-19 Niger

Le Covid-19 est une nouvelle souche de coronavirus (CoV) n´ayant pas été précédemment identifiée chez l'homme. L'épidémie à Covid-19 s'est propagée à l'échelle mondiale depuis son premier signalement et elle a été déclarée une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI), classé le 11 mars 2020 parmi les pandémies.

Cette situation de crise sanitaire a un impact certain sur le système de santé nigérien et sur son économie, mais aussi et principalement sur la vie des populations nigériennes déjà bouleversées par d´autres chocs et stress. Au Niger l'impact de la pandémie est encore exacerbé par la crise sécuritaire, la violence continue et les urgences humanitaires.

L´expérience tirée des épidémies précédentes confirme que l´impact des crises est différent chez les femmes, les hommes, les filles et les garçons, et que les réponses qui mettent en place des dispositifs incluant les aspects séxoespécifiques permettent de maintenir le bien être des personnes et évitent que les ménages sombrent dans la pauvreté et l´exclusion. Les analyses des effets et impacts de ces crises ont permis d´identifier des points forts et des vulnérabilités que nous ne devons pas oublier en ce moment.

Les études faites ont tendance à conclure que les inégalités de genre et autres inégalités s’aggravent souvent pendant une crise, mais en réalité les évidences montrent que les crises révèlent les inégalités structurelles et systémiques préexistantes qui causent lors d´une crise plusieurs types et niveau d’impacts sur les personnes selon leurs groupes d´appartenance.

Malheureusement, ces inégalités ne sont pas systématiquement incluses dans les réponses aux crises. CARE International et Le projet GenCap au Niger ont senti la nécessité de conduire une analyse rapide genre pour mettre en évidence les impacts sexospécifiques de la pandémie de Covid-19 pouvant informer l´équipe humanitaire pays (EHP) dans la réponse au Covid-19.

Ce rapport est destiné à l´équipe humanitaire. Il est organisé autour de grands thèmes et domaines d’intérêt particulièrement importants pour ceux dont la programmation fait progresser l’égalité des sexes. Il cherche à approfondir l’analyse de genre disponible en tirant des enseignements des données disponibles sur le genre pour l’urgence de santé publique Covid-19.
Read More...

RAPPORT D’EVALUATION FINALE DU PROJET OMBONA DANS LE DISTRICT DE VATOMANDRY

Financé par la Société Générale et mis en œuvre par CARE International à Madagascar, le projet OMBONA est un projet pilote qui a pour but de « contribuer à l’ancrage des associations villageoises d’épargne et de crédit dans le paysage financier de Madagascar pour un accès des plus vulnérables aux services des banques par le biais du mobile banking et de l’inclusion financière , et ainsi contribuer à la réduction de la pauvreté dans la zone d’intervention ». Il s’inscrit donc dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de la Finance Inclusive de Madagascar 2013-2017 et de croissance économique inclusive dans le PND.

La présente évaluation finale a pour but de collecter les informations pertinentes et indispensables et de connaitre la situation finale par rapport aux indicateurs du projet sur l’influence de l’inclusion financière sur la réduction de la pauvreté, et donc sur les conditions de vie des ménages dans les 8 communes du district de Vatomandry, afin de mesurer les changements induits tout au long de la mise en œuvre du projet. L’étude servira également à déterminer les indicateurs d’amélioration des conditions de vie des femmes à travers la prise de décision financière au niveau du ménage. Read More...

Filter Evaluations

Clear all