Here in CARE International’s Evaluation e-Library we make all of CARE’s external evaluation reports available for public access in accordance with our Accountability Policy.

With these accumulated project evaluations CARE International hopes to share our collective knowledge not only internally but with a wider audience.

Looking for something specific? You can filter the evaluations using the dropdown menus on the right side of the screen.

If you have an evaluation or study to share, please e-mail the document to ejanoch@care.org for posting.

Gender Equality and Women’s Empowerment Programme, GEWEP II 2016 – 2018 Burundi, Rapport de l’évaluation finale, Mars 2019

L’évaluation finale de GEWEP II (programme d’autonomisation des femmes exécuté depuis 2016 dans 7 provinces du Burundi et finance par NORAD via CARE Norvège) avait pour objectif de mesurer les progrès réalisés mais aussi les gaps qui restent à accomplir pour que le groupe d’impact (les femmes de 15-64ans de la zone d’intervention jouissent d’une autonomisation économique, sociale et politique effective. L’évaluation a permis une étude comparative entre la situation de référence (telle que présentées dans le rapport de l’étude de base) et la situation finale issue de l’analyse des données collectées sur terrain au mois de janvier 2018. La collecte des données pour l’évaluation finale a été faite sur un échantillon, quantitatif, représentatif de 774 personnes dont 406 femmes et 368 hommes. En plus de ces données quantitatives, des informations qualitatives ont été collectées auprès des groupes cibles et autres informateurs clés. Read More...

Gender Equality and Women’s Empowerment Program II (GEWEP II) 2016-2019 DRC Endline

Read More...

Gender Equality and Women Empowerment Program, GEWEP II 2016-2018 Burundi, Final Evaluation Report, March 2019

The final evaluation of GEWEP II (a women's empowerment program implemented since 2016 in 7 provinces of Burundi and funded by NORAD via CARE Norway) set out to gauge the progress made but also identify the gaps that remain to be filled for the impact group (women aged 15-64 in the intervention area) to enjoy effective economic, social and political empowerment. The evaluation allowed a comparative study of the baseline situation (just as presented in the report of the baseline study) and the final situation resulting from the analysis of data collected on the ground in January 2018. The final evaluation data collection was conducted on a quantitative sample representative of 774 people including 406 women and 368 men. In addition to these quantitative data, qualitative data were collected from target groups and other key informants. Read More...

ROM Review: Initiative REVANCHE: Résilience et Adaptation aux Variabilités Climatiques, pour une Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle Durable au Tchad, Régions de Wadi Fira, Guera et Ouadaï.

PERTINENCE. La mise en oeuvre de l’action REVANCHE a confirmé la pertinence de la stratégie PRO-ACT Résilience qui a été à l’origine de sa conception et du choix du mode d’exécution du projet permettant la sortie de l’urgence et l’ancrage d’un développement durable au sein des communautés cible. Les réponses proposées sont appropriées pour satisfaire les besoins des bénéficiaires et soutiennent la Plan nationale de renforcement de la résilience des populations tchadiennes. La pertinence est maintenue tout au long de l’exécution car le projet répond aux besoins des plus vulnérables par des actions à effets immédiats par du cash qui permet l’accès
à l’alimentation et aux soins de santé.

EFFICIENCE. La mise en oeuvre s’est révélée efficiente et propice à une bonne progression vers la réalisation des résultats recherchés. Le projet a connu un retard dans son démarrage mais dont les causes relèvent, pour la plupart d’entre elles, de facteurs externes au projet lui-même.

EFFICACITÉ. Le projet a été efficace à livrer la majeure partie des produits planifiés, notamment ceux consistant en travaux et réalisations d’ouvrages physiques et en appuis méthodologiques et logistiques aux parties étatiques et ONG partenaires.

DURABILITÉ. La problématique de la durabilité se pose encore en termes de capacité des communautés à s’approprier les apports du projet. Quatre ONG nationales ont pris part à l’exécution du projet REVANCHE et ont bénéficié d’un paquet de formations et du coaching progressif de CARE et OXFAM. Mais les organisations communautaires de base (organisations paysannes, groupements féminins, artisans réparateurs de pompes, groupe pour le système d’alerte précoce, GIE d’ouvriers maçons, …) qui constituent le socle de la stratégie de durabilité de l’action sont encore à un stade embryonnaire et requièrent des appuis et une mise en réseau entre eux et avec les services publiques Read More...

Mali Gender Equality and Women’s Empowerment Programme II (GEWEP II) 2016-2019

Ce rapport est le fruit d’un long processus ayant impliqué différents acteurs, de la phase de conception à la phase de production du rapport. Au vu de la situation sécuritaire, la collecte d’information n’aurait pas été possible sans le soutien et la participation des autorités locales et des communautés des régions de Ségou, Mopti et Tombouctou. Nous tenons ici à leur adresser notre profonde gratitude.
Les résultats clés de l’évaluation finale de GEWEP II sont présentés par domainesthématiques transversaux.
 Le renforcement de la société civile
Cette deuxième phase du projet a entrainé des changements importants dans la capacité des partenaires qui ont bénéficié des assistances techniques de CARE Mali. Cette assistance a engendrée la consolidation du leadership, la gouvernance, la gestion stratégique et gestion financière des ONG partenaires du projet. Globalement les partenaires ont une vision claire de leur structure, un plan stratégique à long terme, un personnel dédié à la gestion financière et un mécanisme de rédevabilité. Read More...

Evaluation à mi-parcours du Projet « Partenariat Contre le Trafic, l’Exploitation des Enfants et les Violences faites aux Filles aux Femmes (PACTE pour les Enfants et les Femmes) »

L’évaluation du Projet « Partenariat contre le Trafic, l’Exploitation et les Violences faites aux Filles et aux Femmes (PACTE pour les Enfants et les Femmes) » a fait ressortir les points suivants.
D’un point de vue pertinence, les objectifs du projet PACTE sont en phase avec ceux de la Politique Nationale de Protection de l’Enfance (PNPE) et répondent à des problèmes existants bel et bien dans les communautés :
 Pour 90% des personnes enquêtées, les phénomènes de trafic, d’exploitation et de violences faites aux filles et aux femmes sont effectivement une réalité, et 47% estiment que cela existe bel et bien dans leurs localités ;
 80% reconnaissent les phénomènes de trafic, d’exploitation et de violences faites aux filles et aux femmes comme des fléaux et trouvent qu’il faut s’en préoccuper.
Un an et demi après le début de la mise en oeuvre, l’évaluation révèle aussi que l’arsenal d'acteurs s’investit selon leurs domaines de compétence et parcelles de pouvoir à l’exercice d’éradication des phénomènes de trafic des enfants et des violences basées sur le genre identifiés dans les zones :
 Les acteurs impliqués dans la mise en oeuvre sont bien emmaillés sur les espaces couverts.
 Les groupements AVEC installés par les équipes des ONG et OSC partenaires de CARE Bénin/Togo dans les communes d’intervention du projet sont des creusets d’échanges qui facilitent la mise en oeuvre des activités du projet.
 186 leaders ont une bonne connaissance du projet et 6% sont impliqués dans la dénonciation des cas de violence envers les enfants et les femmes dans leur communauté. Read More...

Etude de base du Projet PACTE

Suite à de nombreuses études au Bénin, il a été révélé qu’au moins 7882 enfants vivent en situation d’exploitation dans les marchés ; 7,2% sont victimes de rapts et séquestrations ; 1,4% sont violées et harcelées sexuellement et 89% font l’objet de traite.
CARE est une Organisation Non Gouvernementale qui intervient au Bénin depuis 1999. Grâce au financement de l’Union Européenne, CARE BENIN/TOGO met en oeuvre le projet « Partenariat Contre le Trafic, l'Exploitation des Enfants et les Violences faites aux Filles et aux Femmes » (PACTE) qui vise à contribuer à l'éradication de l'exploitation et des violences envers les enfants et les femmes au Bénin.
Le projet PACTE intervient dans quatre (04) départements, à raison de deux communes par département : Karimama, Malanville, Kalalé, Nikki, Djougou, Ouaké, Kétou et Pobè.
Pour apprécier les changements induits par le Projet, CARE a initié l’étude pour (i) identifier la valeur de base des indicateurs et(ii) analyser les connaissance, attitudes et pratiques sur la question du trafic, l’exploitation des enfants et les violences faites aux femmes et aux enfants. Read More...

Outcome Harvesting evaluation OIKKO (Unity): Bangladesh

OIKKO (Unity in Bangla) was a 3 year project (March 2015 – February 2018) delivered by CARE Bangladesh with support from CARE Austria, with funding from the European Union and the Austrian Development Agency. The overall objective of the project was: a strong and united civil society promotes the implementation of fundamental labour rights in the ready-made garment (RMG) sector in Bangladesh.
OIKKO was implemented through the following actors: CARE Bangladesh and 3 partners Sheva Nari O Shishu Kallyan Kendra (SHEVA, Gazipur), Agrajattra (AJ, Chittagong), and Karmojibi Nari (KN).
The main interventions of the project were:
• Forming solidarity groups of women RMG workers known as EKATA (Empowering Through Knowledge and Transformative Action).
• EKATA members with a high leadership potential were selected to form larger Community Worker Associations (CWA) to facilitate engagement and participation in trade unions and federation.
• Form Community Support Groups to help foster a supportive environment for the project.
• A national platform to engage civil society.
• Gender sensitisation training for trade union and federation leaders.
• Publications including commissioned research on, for instance, minimum wage.
• A national convention to take stock of OIKKO and share achievements. Read More...

Informed to Influence’: Increasing ethnic minority women’s access to information for improved

Objectives:
I) To examine information access context in ethnic minority (EM) community including available information sources, information channels, communication and information accessibility among EM population, EM women particularly.
ii) To access impacts of information shortage on EM communities, as well as identify associated factors with information accessibility of EM population, EM women particularly. Read More...

BASELINE SURVEY AND GENDER ANALYSIS FOR “STAND UP, SPEAK OUT: BREAKING THE SILENCE AROUND GENDER BASED VIOLENCE AMONG ETHNIC MINORITY COMMUNITIES IN NORTHERN VIETNAM”

CARE Vietnam (CVN) in coordination with stakeholders is implementing the Project titled Stand Up, Speak Out: Breaking the silence around gender based violence among ethnic minority communities in Northern Vietnam, which is a part CARE’s Remote Ethnic Minority Women’s Program. In CVN’s programming, Gender based violence (GBV) is considered as one of the three focus thematic areas. Within the REMW Program, GBV will be addressed through three dimensions: a) Protection (legal protection, literacy, reform), b) Prevention and Response (engaging with initiatives of others, promoting access to services), and c) expanding the scope of the national agenda to focus on GBV. ”Stand Up, Speak Out” project (SUSO) aims to promote all of the three dimensions for addressing GBV: Protection (legal protection, literacy, reform), through Prevention and Response (engaging with initiatives of others, promoting access to services) and through expanding the scope of the national agenda to focus on GBV.
Proposed actions will challenge the harmful gender norms that accept and normalize GBV in ethnic minority communities, by taking a multi-level, multi-sectoral approach. The project will tackle the taboo nature of GBV by increasing the awareness and understanding about GBV among ethnic minority community members, authorities and service providers. It will work with service providers to improve the support services available for ethnic minority survivors of GBV. At the policy level the project will strengthen implementation of the National Action Plan on GBV through the development of tools and processes that align with the National Action Plan’s priorities and by undertaking advocacy in partnership with an alliance of Vietnamese civil society organisations (CSOs). The project will use a rights based approach to tackle intersectional discrimination by targeting ethnic minority groups in remote and rural areas and being sensitive to GBV survivors with disabilities.
Read More...

Filter Evaluations

To sort evaluations by Country, Language, Evaluation Type, Approval Status, Keywords and Sectors, set the dropdown lists above and click the "Apply Filter" button.

To search for projects containing a specific term, type the term in the search box above and click enter.